Alpagas de Ker Loen

Alpagas de Ker Loen

La laine


La laine

La laine d'alpaga est une fibre très haut de gamme, plus douce, plus chaude, plus résistante et plus légère que la laine de mouton. On peut le tondre tous les ans, mais sa toison peut être gardée 2 voire 3 ans. En effet, elle est reconnue au niveau international comme étant une des fibres les plus fines et luxueuses au monde.

 

La laine de l'alpaga huacaya

 

Vu de l'extérieur, sa toison ressemble à celle d'un mouton. 

La toison doit posséder des critères indispensables comme la finesse et la brillance, la densité, le crimp, une bonne longueur de pousse annuelle et une uniformité de la toison sur tout le corps.

 

18.12.JPG

Huacaya (Ker Loen)

 

La laine de l'alpaga suri

 

Sa toison forme des dreadlocks ou mêches sur l'ensemble du corps.

Ces mêches lui donnent un aspect qui le caractérise.

les mêmes critères que pour l'huacaya sont recherchés.

Les mêches peuvent avoir différentes formes, s'enrouler sur elles-mêmes ou fines et droites mais elles doivent être les mêmes sur l'ensemble du corps.

 

4711-Centre_lamas_ALPAGA_SURI.JPG

Suri

 

Les critères d'évaluation de la laine

 

La finesse : C'est le plus important d'une toison, elle est liée à la douceur et c'est ce qui est le plus recherché dans la transformation de la laine.

 

La brillance : très importante, elle rendra le vêtement lumineux.

 

La densité : C'est le meilleur moyen d'augmenter sa production. Il vaut mieux 10 kg de laine avec 2 alpagas qu'avec 5.

 

Le crimp : c'est l'ondulation naturelle de la fibre, il doit être régulier dans son ondulation, sa fréquence et son amplitude et ce, sur toute la longueur de la mêche.

 

edf_laine_alpaga2010-5-5.jpg

(elevage du fontenelle)

 

La longueur : le poil pousse d'environ 1 cm par mois. Une fibre trop courte au moment de la tonte n'est pas souhaitable pour la qualité du vêtement.

 

L'uniformité : l'alpaga possède une toison fine, douce et brillante sur l'ensemble du corps.

 

Dans les Andes, les fermes d’alpaga sont situées sur l’altiplano à plus de 3800 mètres d’altitude : cela n’affecte en rien la qualité de la laine puisque l’air froid est la cause d’une laine si épaisse et d’aussi bonne qualité. En réalité, ceux-ci sont faits avec des poils qui ont la particularité de posséder des propriétés calorifiques très importantes, elle est sept fois plus chaude, trois fois plus forte mais aussi plus légère que la laine de brebis. La douceur de la laine d'Alpaga est comparable au cachemire. 

Pour l’anecdote, la NASA utilisa au début de la conquête spatiale de la laine d’alpaga, puisque c’est la meilleure en terme de fibre naturelle.

 

800px-Alpacas.JPG

 

Un autre avantage de la laine d’alpaga est qu’elle peut être portée par les personnes ayant une peau sensible ; en effet, cette laine ne donne pas d’allergie et ne pique pas la peau. De plus les poils d’alpaga sont naturellement crêpés, ce qui en fait un fil extrêmement élastique et résistant à l'eau. En plus de cela, la chaleur naturelle procurée par la laine renforcera son effet protecteur contre le froid. 

A ajouter au charme de cette fibre naturelle : une impressionnante gamme de couleur naturelle est disponible ce qui évite l’ajout de teinte. Généralement, les alpagas sont noirs, blanc, beige ou bruns et de toutes leurs variantes. Il existe d’autres couleurs de laine d’alpaga confectionnées grâce à l’association de deux alpagas différents : le résultat est imprévisible. L’alpaga est le seul animal à posséder une telle variété de nuance de couleur naturelle. La fibre d’alpaga se décline en 22 couleurs reconnues par les industries textiles, allant de la couleur blanche aux couleurs crème, fauve, marron, grise et noire.

 

2062863485.jpg

perou-vallee-inca-0019.jpg


22/12/2013
0 Poster un commentaire